Capture d’écran 2015-03-28 à 17.50.30   Le goût du français ?

Il s’agit d’un blogue, sous forme de magazine culturel francophone, diffusant des sujets d’actualité variés et illustrés qui s’adresse aux technophiles, apprenants et enseignants du français, en tant que langue-culture.

Nous, les auteures, œuvrons dans le domaine de l’acquisition/enseignement du français langue seconde et étrangère auprès d’étudiants universitaires. Nos expériences et  intérêts commun nous ont amenées à concevoir une plateforme qui corresponde à nos attentes de l’apprentissage-enseignement − apprendre une langue vivante en contexte naturel pour favoriser l’immersion linguistique et culturelle − et aux besoins des apprenants.

Cet ouvrage numérique original concourt à la découverte des identités des locuteurs francophones au Québec et dans le monde, reflet d’une francophonie plurielle. Dans cette ère de mondialisation, mobilité et cosmopolitisme, nous souhaitons promouvoir la diversité des expressions linguistiques et culturelles et une meilleure compréhension interculturelle.

Afin de répondre à tous les goûts (du français), nous dirigeons nos utilisateurs vers différentes sources d’intérêts généraux et sociétaux, parfois sous un angle plus inusité, peu ou pas traité en salle de classe, par pudeur ou par purisme. Les utilisateurs de Le goût du français trouvent une variété de matériel anecdotique, ludique, épicurien, pratico-pratique, parfois sombre, qui se renouvelle constamment : baladodiffusion, chansons, vidéos-clips, romans, articles de presse, liens… accompagnés ou non de guides pédagogiques.

Enfin, l’innovation en enseignement étant une nécessité pour renouveler notre expertise, Le goût du français nous pousse à repenser, dans un processus continu de développement/ questionnement, notre pédagogie et la façon dont nous percevons la didactique des langues. Le partage d’expériences et de recherches-actions menées à partir de ce médium sont autant d’occasions d’échanges enrichissants entre praticiens et chercheurs, au Québec et ailleurs.

 

Bonnes routes !

 

Chantal Giroux et Marion Vergues