Courir en français?

ou le reflet de la psyché québécoise tiraillée entre le français et l’anglais. Au nom de son exception française et de sa spécificité culturelle (et leur défense respective), comment peut-on en arriver à reprocher à un journaliste, sa sélection musicale en faisant de la course à pied hivernale ?