«Un humour engagé qui fait rire et réfléchir. Cette Tuniso-Québécoise, lève le voile sur sa conception de liberté en terre d’accueil. Cette nouvelle bombe de l’humour n’a pas peur des mots et son autodérision la révèle sans peur du ridicule.

Désarmante et sensuelle, avec sa belle bouille berbère, elle se transforme en véritable arme de séduction massive. Grâce à sa personnalité incomparable et attachante, elle nous expose un point de vue unique, une réflexion comique sur ce que veut dire être libre jusqu’au bout des doigts.» Tiré de l’émission de télé Bar ouvert, Télé-Québec, 2011

Celle qui n’hésite pas à se déclarer comme la «traductrice de l’absurdistan», traite avec humour et sarcasme des sujets les plus à risques : extrémisme, immigration, dictature, corruption, religion, sexe. Elle brise tous les tabous et démonte clichés sur clichés avec en leitmotiv la fameuse phrase « lapidez-moi si je me trompe! ».

Aucune censure, aucune demi-mesure, la «kamikaze de la liberté» mesure au millimètre près chacune de ses phrases pour qu’elle ait l’effet d’une bombe.

[audio:http://toukimontreal.com/actualites/wp-content/uploads/2011/04/Nabila-Ben-Youssef-drolement-libre-extrait-1.mp3|titles=Nabila Ben Youssef – drolement libre – extrait 1]

Source : http://toukimontreal.com/actualites/2011/04/01/nabila-ben-youssef-ou-l%E2%80%99art-de-deranger/

http://festival-conte.qc.ca/index.php

Source-image : http://nabilarebelle.com/