rosesLes jeunes du Québec entrevoient leur avenir avec beaucoup d’optimisme. Quatre-vingt-seize pour cent d’entre eux sont persuadés qu’ils vivront une vie aussi ou encore plus heureuse que celle de leurs parents.

Source Cyberpresse, 22 septembre 2008 et suite