Le dep’ du coin, témoin privilégié de tous nos vices (ou presque), est aussi un commerce unique au Québec. Souvent en mauvais état, voire hors de prix, il fait partie des meubles. On s’y attache. Pourquoi? Allez savoir. Un récent livre fait le point.

Source:

Texte et photo : http://www.cyberpresse.ca/vivre/societe/201004/21/01-4272580-la-grande-histoire-du-ptit-depanneur.php

Dépanneur Léo, rue Lanaudière, dans le quartier Rosemont de Montréal

⚐ Écoutez l’entretien avec Judith Lussier, l’auteure du livre Sacré Dépanneur!