Culture : Ensemble des acquis littéraires, artistiques, artisanaux, techniques, scientifiques, des moeurs, des lois, des institutions, des coutumes, des traditions, des modes de pensée et de vie, des comportements et usages de toute nature, des rites, des mythes et des croyances qui constituent le patrimoine collectif et la personnalité d’un pays, d’un peuple ou d’un groupe de peuples, d’une nation. Source : Dictionnaire de l’Académie française, 9e édition.

 

Affirmation de l’identité d’un peuple

Les peuples utilisent différents symboles pour affirmer leur identité : drapeaux, armoiries, emblèmes, sceaux, etc. Le drapeau figure d’emblée au premier rang pour ce qui est du pouvoir évocateur, ce qui explique que dans tous les pays on lui accorde égards et honneurs.

 

Je me souviens : Cette devise a été fait graver, par Eugène-Étienne Taché (1836-1912), architecte et sous-ministre des Terres de la Couronne, dans la pierre, sous les armes du Québec qui apparaissent au-dessus de la porte principale du parlement.Il a conçu la décoration de la façade de l’hôtel du Parlement comme un rappel de l’histoire du Québec. Il en a fait un véritable Panthéon. Des bronzes y représentent les Amérindiens, les explorateurs, les missionnaires, les militaires et les administrateurs publics du Régime français, ainsi que des figures du Régime anglais, comme Wolfe, Dorchester et Elgin.

 

Le drapeau québécois : Le 21 janvier 1948, le fleurdelisé prenait la place du Union Jack, drapeau britannique, au sommet de la tour centrale de l’Assemblée nationale. Par décret, le gouvernement du Québec lui avait accordé, le matin même, le statut de drapeau officiel du Québec.

Source : http://www.drapeau.gouv.qc.ca

Les mythes

«Les mythes sont les perceptions les plus profondément enracinées dans la culture d’une société. Ils nourrissent l’identité, la mémoire, les aspirations collectives. Ils permettent de construire des consensus, de mobiliser des citoyens, d’arbitrer les conflits.  […]»

Gérard Bouchard, Historien et sociologue, professeur à l’Université du Québec à Chicoutimi, Article Pourquoi se préoccuper de nos mythes ?, publié dans La Presse, le 01 novembre 2014

▶︎ des traits culturels

▶︎ marquent l’imaginaire collectif, plus ou moins en fonction de la génération, d’un groupe d’âge, d’une époque – culture avec un petit c

▶︎ font partie du patrimoine historique et culturelleCulture avec un grand C

➝ la langue et ses particularités langagières
  • le stéréotypage
  • les usages et les normes collectives
  • les croyances
  • les valeurs partagées
  • la réalité
  • les lieux mythiques : Les Plaines d’Abraham
  • les traits d’identité collective : devise, slogans, hymne national, drapeau, biens de consommation

 

Les thèmes universels

➝ la famille
➝ l’alimentation
➝ le logement
➝ la santé
➝ les sports et les divertissements
➝ le travail
➝ les voyages
➝ l’éducation
➝ les Fêtes
➝ l’argent
➝ l’amour
➝ les us et coutumes
➝ les rapports sociaux

 

_____________La langue et ses particularités langagières

 

Des expressions québécoises

Des marqueurs de relation propres au Québec

Expressions tirées des publicités

 

_____________les sports et les divertissements

 

Le hockey

⚐ Jeu interactif – apprendre le hockey

La lutte

Le baseball : Les expos de Montréal

Ligue majeure de baseball (LMB) de 1969 à 2004

_____________la nourriture

Pouding chômeur de Johane BenoîtJehane Benoit Référence culinaire des années 1960 à 1985 – Héritage de la cuisine traditionnelle canadienne dont la soupe aux pois et le jambon à l’érable

 

Le sirop d’érable

 

 

_____________Les événements marquants

 

La Grande noirceur

Le Frère Untel – 1960 Critique mordante de la société québécoise, attaque la pauvreté de la pensée, dénonce la religion marquée par la peur et pourfende le système d’enseignement qu’il juge archaïque. Propose des pistes de réforme dans cet ouvrage qui sera précurseur des bouleversements de la Révolution tranquille.

La révolution tranquille

Quiet Revolution pour qualifier les changements apportés par le gouvernement de Jean Lesage. Le nom restera : Révolution tranquille. Fini la « grande noirceur » et le laisser-faire de l’époque duplessiste. Québec sépare l’État du clergé et s’investit davantage dans le fonctionnement de la société québécoise. En quelques années, des bouleversements profonds se succèdent rapidement : réforme du système d’éducation, instauration de l’assurance hospitalisation, recrutement d’une fonction publique nombreuse, mise sur pied de divers leviers économiques, nationalisation du réseau d’électricité, ouverture sur le monde… Sous la gouverne de « l’équipe du tonnerre », la société québécoise s’affirme et se donne les outils pour entrer dans la modernité.

… suites et sources : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/dossiers/revolution-tranquille/revolution-tranquille.html

⚐ La Révolution tranquille : naissance d’une nouvelle société ?

⚐ La Révolution tranquille – archives audio et vidéo

Extrait – Épisode 6 – Émission – La révolution tranquille – Cinquante ans après diffusée à la radio de Radio-Canada

J’ai la mémoire qui tourne sur Historia.tvi :

La souveraineté

Le discours de Jacques Parizeau – Référendum de 1995

Le discours de René-Lévesque au Référendum de 1980

La crise du verglas (1998)

Le FLQ

La Crise d’Oka (été 1990)

La Naissance du journal Le Devoir – 10 janvier 1910

_____________les arts

 

La littérature

Gabrielle Roy 

À l’entrée de la station de métro Saint-Henri

 Bonheur d'occasion

 

Émissions de télé pour enfants (années ’70)

Passe-Partout

Une série de télévision québécoise conçue pour l’éducation préscolaire, financée par le ministère de l’Éducation du Québec et diffusée sur les ondes de Télé-Québec de 1977 à 1987.

 

 

Les émissions de télé

Les filles de Caleb fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle en Mauricie

Les Plouffes – Québec, 1910-1949 : L’époque des grandes processions

Le temps d’une paix

Les Bye Bye (1986) – Sketch de Dominique Michel (Dodo) et Denise Filiatrault – Les Commères

L’humour

Festival Juste pour rire – Créateur : Gilbert Rozon

Yvon Deschamps – extrait

Des chansons emblématiques

Gens du pays Créateur : Gilles Vigneault

 

Les films

La guerre des tuques

La musique

Dégénérations – Mes aïeux (2004)

_DossierParoles – Dégénérations – Mes aïeux 

Les colocs – La rue principale

Harmonium – Parc Jarry (1978)

La soirée canadienne (1976)

…………………

Émission de radio Les chemins de travers : http://www.radio-canada.ca/emissions/les_chemins_de_travers/2010-2011/

Avec son regard d’anthropologue, Serge Bouchard explore des aspects de notre civilisation en s’inspirant d’auteurs qui ont un regard original et profond.