Vous avez toutes et tous entendu parler du plan en trois parties. Le plan argumentatif ne déroge pas à la tradition avec son introduction, son développement et sa conclusion. Cela dit, de ses trois parties, l’introduction est la plus importante car elle situe exactement son auteur(e) et ses idées mais vous oblige surtout à être efficace en respectant chacune de ces étapes.

punaiseINTRODUCTION

En général, comptez un seul paragraphe pour l’ensemble de ces 4 sous-parties.

1. Le sujet amené

Il donne une vision générale de la question, une introduction à l’argumentation en quelque sorte.

Comment le dire ? En s’inspirant…

  • d’un contexte spécifique : « Suite à la chronique publiée dans le journal Métro… », «  Le débat qui a opposé dans ces colonnes Robert Redeker et Michael Löwy est évidement passionnant. »
  • de l’actualité : «  Récemment une enquête d’envergure a été menée par le gouvernement… »
  • de considérations générales : « De nos jours… »

 

2. Le sujet posé

Il s’agit de la reprise – directe ou indirecte de la question du débat, de la polémique, de la problématique, souvent formulée sous la forme d’une question.

Comment le dire ?

  • « Mais doit-on vraiment bannir le téléphone intelligent personnel du milieu de travail ? »
  • « Mais est-ce vraiment la meilleure option devant ce phénomène omniprésent ? »
  • « Alors, bienfait ou nocivité de la pub ? »

 

3. La thèse

C’est LA réponse à la question du sujet posé ET la prise de position, positive ou négative, de l’auteur(e), vous !

Comment le dire ?

  • « À notre avis… »
  • «  Le problème, à mon sens, est mal posé… »
  • « Selon moi, la situation est plus compliquée qu’il ne semble à première vue. »

 

4. Le sujet divisé

C’est l’annonce du plan des arguments. Énumérez dans l’ordre les arguments qui seront abordés dans le développement. Pensez à employer des connecteurs !!!

Comment le dire ?

  • « C’est pourquoi il faut considérer d’une part le potentiel…, d’autre part l’aspectet enfin la dimension… » : ici trois arguments d’annoncés
  • « N’est-il pas possible de distinguer plus précisément entre certaines pratiques publicitaires, qui respectent l’auditoire, et d’autres qui le méprisent, ou même tentent de le manipuler ? : ici, deux arguments principaux d’opposition

punaiseLE DÉVELOPPEMENT

Chaque argument est suivi d’une explication, d’une preuve, d’une illustration, etc. N’oubliez pas : un paragraphe par argument ! Voir la page Argumenter efficacement pour savoir comment présenter les arguments et les justifier.

punaiseLA CONCLUSION

Elle est annoncée par un nouveau paragraphe (le dernier) ET un marqueur de conclusion tel que bref, pour conclure, en conclusion, en somme, en fin de compte, etc. pour assurer la transition du développement à la conclusion.

  1. La synthèse des arguments : les 2 ou 3 arguments annoncés dans l’introduction et détaillés dans le développement
  2. La reformulation de la thèse : le rappel de l’opinion défendue par l’auteur(e)
  3. L’élargissement du débat : une ouverture sur une autre voie, pour faire réfléchir à un aspect qui n’a pas été évoqué dans l’argumentation peut-être.