Des jurons qui foutent le camp, Graeme Hamilton

http://www.courrierinternational.com/article/2011/09/29/des-jurons-qui-foutent-le-camp

«Tabarnak, criss et ostie sont tous aussi vulgaires. Ces trois blasphèmes sont les plus utilisés et correspondent plus ou moins à “merde” ou à “bordel” en France. Ils peuvent aussi remplir une fonction d’adjectif : un criss de gros con est un très gros con. Le verbe crisser, tiré de Christ, est fréquemment entendu. Il équivaut à “foutre”. On peut ainsi crisser son camp, c’est-à-dire foutre le camp.

Les bouleversements induits par la désaffection des Québécois pour l’Église catholique ont été amplement documentés, du passage à des familles moins nombreuses à la raréfaction du mariage. Mais que va-t-il advenir des “sacres”, [jurons] préférés de la Belle ­Province ? Quand un Québécois francophone se flanque un coup de marteau sur les doigts ou est victime d’une queue-de-­poisson sur la route, les mots qui jaillissent le plus spontanément de sa bouche font souvent référence à des objets de la liturgie catholique : ostie, tabarnak, ciboire, câlice ou criss ! [Pour cette raison, les Québécois disent qu’ils “sacrent”, lorsqu’ils jurent.] Pourtant, une exposition et l’ouvrage d’un professeur de théologie s’accordent aujourd’hui à poser la question : les jurons québécois survivront-ils à la laïcisation du monde ? Au musée des Religions du monde de Nicolet, à environ 110 km au nord-est de Montréal, le directeur, Jean-François Royal, ne cesse de s’étonner du fossé grandissant entre les Québécois et leur patrimoine religieux : “Nous en sommes au point où les étudiants de la génération actuelle demandent ‘Qui c’est, le gars sur la croix ?’”»

C’est cette ignorance qui a inspiré l’exposition du Musée des religions du monde à Nicolet (QC), baptisée «Tabarnak ! L’expo qui jure!»

Lire la suite

___________________________________________________________________________

NuditéLangage grossier➛ Pictogrammes tirés de PEGI Système français de classification des jeux.

Langage vulgaire : Présence de jurons, de menaces, d’insultes ou d’allusions ou insinuations sexuelles.

Contenu grossier : Matériel ou humour lourd ou grossier pouvant être considéré comme rude, scabreux ou offensif.

➛ Classification selon la Commission de classification cinématographique Manitoba : http://www.gov.mb.ca/chc/mfcb/class2.fr.html

___________________________________________________________________________

Les beaux malaises, émission diffusée depuis 2014 à TVA

Cours de jurons aux Néo-Québécois, extrait tiré de l’émission Pure Laine (2005-2007)

 

⚐ Vous avez envie de faire une p’tite incursion dans la langue populaire en contexte ? L’émission feu, Les Bougons, vous intéresserait.

 

 Extrait du film Bon cop, Bad cop

 

Expressions québécoises expliquées aux Français

 

Le cours de sacres ♨ (vol. 2, 1967)Les Cyniques! Extrait du sketch

 

➛ Consultez notre section : Jurer comme les Québécois