C’est une excellente question dans un monde où la diversité des identités, des couleurs et des expressions ne se négocie pas sans heurt. Cette question, c’est le quotidien Libération qui se la pose suite à la publication d’un rapport rédigé par la Commission nationale consultative des droits de l’homme en France.

PORTRAIT-ROBOT – Gouverné par la gauche, peu éduqué, pas toujours vieux… Le raciste français n’est pas forcément celui qu’on croit. Quelques propos à méditer ! De l’espoir ?

« Il y a un truc sympa avec les chiffres, c’est qu’on peut leur faire dire plein de choses… » Lire la suite

« Raciste, qui es-tu ? » article publié le 9 avril 2015 dans Libération par Marie Piquemal.

 

Après avoir lu l’article, prenez quelques minutes supplémentaires pour réfléchir à ses propos :

Nonna Mayer, chercheuse au CNRS et à Sciences-Po  :

« Les personnes qui ont fait des études savent qu’il ne faut pas tenir des propos racistes, elles ont intériorisé les normes de la démocratie. »

Vincent Tiberj, chercheur à Sciences-Po :

« Ce n’est pas le fait de vieillir, et par exemple d’être plus sujet à la peur, qui rend intolérant. C’est parce que cette classe d’âge [les plus de 60 ans, ndlr] a été éduquée dans un monde où le racisme était plus prégnant dans la société. »

Nonna Mayer, chercheuse au CNRS et à Sciences-Po  :

« Il y a une marge de manœuvre. On peut faire bouger les choses, par les médias, l’éducation, l’exemplarité des élites politiques… Rien n’est irréversible. »

 

Question : Qu’est-ce que la démocratie thermostatique ?

Réponse dans l’article !

 

Source image : https://francoisdesmet.wordpress.com/2013/05/07/limpasse-moralisatrice-de-la-lutte-contre-le-racisme/