Avant de lire la nouvelle, et en réfléchissant seulement au titre, d’après vous, de quoi cette nouvelle parle-t-elle ?

 

Capture d’écran 2015-04-21 à 16.43.16COMPRENDRE
  • À quoi est-ce que « Ça » est comparé dans le premier paragraphe ? Finalement, qu’est-ce que « Ça » ?
  • Quels sont les procédés linguistiques (comparaison, qualificatifs, etc.) que Monique Proulx utilise pour parler de « Ça » ? À quoi servent-ils ?
  • Qu’est-ce qu’un caribou ? Qu’est-ce qu’une bouteille de caribou  contient ?
  • Quel est le thème de cette nouvelle ?
  • Quelle est la société distincte à laquelle Monique Proulx fait référence ?

 

Capture d’écran 2015-04-19 à 15.59.33DISCUTER

  • Comment pouvez-vous expliquer que cette nouvelle occupe une place dans le recueil Les aurores montréales ? Selon vous, pourquoi est-elle si courte ? Quelles ont été  vos impressions après l’avoir lue ? Pourquoi ? D’après vous, pourquoi Monique Proulx a-t-elle choisi de traiter le sujet de «ça» ? Qu’est-ce qu’elle a cherché à susciter, à questionner et, peut-être, à débattre en écrivant cette nouvelle ?
  • Est-ce une situation dont vous avez conscience depuis que vous vivez à Montréal ? Comment ce phénomène est-il vécu dans votre ville, province ou pays d’origine ?
  • Pouvez-vous citer quelques-uns des stéréotypes les plus communément associés à l’itinérant ? Les préjugés associés à l’itinérance ?
  • Vous êtes-vous déjà demandé ce qui avait pu mener des gens à vivre dans la rue ou du moins en marge de la société ?

 

Capture d’écran 2015-03-28 à 17.50.30ÉCRIRE

Vous allez publier un récit dans le CARNET culturel .

  • Racontez l’enfance « de ça quand c’était humain et petit et que ça rêvait d’être astronaute ». Imaginez ce qui a pu se passer pour expliquer sa situation actuelle. Faites travailler votre imagination !
  • Vous avez déjà croisé un itinérant dans la même rue, probablement au même endroit. Faites un portrait de cette personne. Imaginez-lui une vie d’avant sa vie dans la rue.
  • Vous êtes l’itinérant. Partagez vos réflexions avec nous.