Wajdi Mouawad : « Incendies n’est pas une pièce sur la guerre, à proprement parler. C’est une pièce sur les promesses qu’on ne tient pas, sur les tentatives désespérées de consolation, (…) sur la façon de rester humain dans un contexte inhumain. »

 

Capture d’écran 2015-04-21 à 16.43.16LIRE ET COMPRENDRE
  • Quelle importance revêtent ces trois phrases « Swada : Je te le promets. » – « Sawda : Comment je pourrais faire pour vivre sans toi ? » – « Wahab : Mon visage ton visage dans son visage. » ? Dans quelles parties de l’œuvre ont-elles été prononcées ? À qui sont-elles destinées ? Quel impact ont-elles sur l’histoire ?
  • « L’enfance est un couteau planté dans la gorge. On ne le retire pas facilement. » Quel est le sens de cette affirmation ?

 

Capture d’écran 2015-04-19 à 15.59.33DISCUTER
  • Comment vous êtes-vous senti à la fin de la lecture de cette pièce de théâtre ?  Comment pouvez-vous exprimer vos sentiments et les émotions ressenties tout au long de sa lecture ? Et les expliquer ou les interpréter ?
  • « L’enfance est un couteau planté dans la gorge. » Comment comprenez-vous cette citation à la lueur de l’œuvre ? Quelles passerelles pouvez-vous faire avec votre enfance ? Comment l’enfance est-elle vécue d’où vous venez ?
Capture d’écran 2015-03-28 à 17.50.30ÉCRIRE
  • Vous allez publier une critique personnelle de la pièce de théâtre Incendies écrite par Wajdi Mouawad, à la lumière du film réalisé par Denis Villeneuve, dans le carnet culturel Impression du blogue-magazine legoutdufrancais.org. Peut-être donnerez-vous ainsi aux lecteurs l’envie de lire la pièce de théâtre comme vous ?                                                                                                                                                                                                                                          Vous établirez des liens avec l’œuvre cinématographique de Denis Villeneuve. Aussi pourrez-vous effectuer des comparaisons et des rapprochements mais vous ne manquerez pas de mentionner ce qui vous a particulièrement plu dans la pièce de théâtre originale en développant par exemple un thème qui vous a touché et/ ou interpellé. De plus, vous présenterez la pièce de théâtre de façon à partager vos impressions et votre opinion par des exemples bien choisis. Enfin, vous donnerez un titre à votre critique qui devrait attirer l’attention du lecteur.
    • 350 mots minimum.