On y suit les traces humaines sur la montagne, depuis les Amérindiens jusqu’à présent. Sa masse imposante, ses forêts majestueuses en ont fait un lieu de culte pour les Amérindiens. Plusieurs sépultures furent découvertes sur le territoire. De plus, les chemins de la Côte-des-Neiges, de la Côte-Saint-Antoine et de la Côte-Sainte-Catherine empruntent d’anciens sentiers amérindiens. Ce lieu a servi aux célébrations, à l’alimentation et au repos de ses voisins. Chez Boréal, 2012

Auteur : Pierre Monette, professeur au Cégep du Vieux Montréal

Source texte et photo : http://www.radio-canada.ca/emissions/plus_on_est_de_fous_plus_on_lit/2011-2012/chronique.asp?idChronique=219419

 

Chronique littéraire par Thomas Hellman à l’émission de Radio-Canada Plus on est de fous, plus on lit 

de 8:23 à 17:16 PlusOnEstDeFousPlusOnLit – Hellmann sur Onont’a (20120507)